Une bande de joueurs qui ne veulent pas se prendre la tête !

Nous sommes le Lun 26 Juin 2017, 11:23




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Rapports de mission
MessagePosté: Dim 22 Mai 2011, 22:22 

Inscription: Ven 11 Mar 2011, 08:05
Messages: 1305
Avant toute chose un grand grand merci a Sam pour cette superbe apres midi soirée, c'etait vraiment tres chouette et le contexte tres immersif!

Un grand merci aussi a St Ex pour avoir dirigé avec brio le camp RAF et nous avoir orientés et regroupés!



Résumé mission 1 : Reco armée sur Dieppe avec Sam en P51B. Mission accomplie avec succès malgré une forte opposition de flak adverse. Straffing au sol : 3 camions et un canon de PAK detruit. RTB


Résumé mission 2 : Protection du convoi en spit V avec Sam. On croise 2 109 au dessus du convoi, et apres un bref engagement chacun rentre chez soi sans soucis. RTB


Résumé mission 3 : Protection d'un groupe de Typhoon avec St Ex. Engagés par une meute de 190 au dessus de dieppe, je pilote betement et deux voiles noirs successifs m'empeche de me mettre en position. Un 190 bien placé me touche une premiere fois puis touche mon avion qui fume gras. Retour jusqu'a 50 km des cotes anglaises ou mon zinc prend feu. Je le pose dans l'eau et rentre en petit canoe!


Résumé mission 4 : Mission de protection du convoi avec Cruchot et St Ex. Chemin faisant on se fait coiffer magistralement par 3 109. Dogfight relativement long ou je descend 2 109 et expedie à la baille le 3eme qui n'est deja plus qu'une épave volante grace a Cruchot et St Ex. RTB

Résumé mission 5 : Mission de protection du convoi avec Cruchot et McDo. On engage a 6000m un groupe de 190 et 109et apres plusieurs passes le combat descend.
Un groupe de 109 en formation passe a 2000m en plein au dessus du convoi et j'en descend un à la volée. puis RTB


Bilan : 4 109/ 3 camions / 1 canon / 4 RTB / un retour en canoé!

_________________
ImageImageImage


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Dim 22 Mai 2011, 22:58 

Inscription: Mar 28 Déc 2004, 13:50
Messages: 4036
Localisation: LA PLUS BELLE RADE D'EUROPE
trés bonne idée cette campagne à la journée, on a manqué de rouge pour rivaliser mais on c'est trés bien amusé :pbomodif

_________________
Dans la vie mon ptit gars il faut avoir des c......s au c.l et tant que possible, tant que possible il faut que ce soit toujours les tiennes!!!
Image by KAOSS


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Dim 22 Mai 2011, 23:32 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 18 Avr 2011, 12:30
Messages: 4
Localisation: Pretoria
Idem pour moi, j'ai passé un super moment ! A refaire !

Cinq missions de bombardement pour moi en JU 88, pour un total de 3 navires coulés : sous réserve de confirmation, une grosse barge lors de la première patrouille, une plus petite unité et un destroyer lors des deux dernières, et probablement endommagé un transporteur de péniches.

Le brouillard matinal a rendu le repérage des cibles très difficile lors de la première patrouille, mais une fois le brouillard levé pas de problème. J'ai rencontré peu d'opposition, l'escorte (j'ai eu systématiquement au moins 2 chasseurs avec moi, merci Tomio) a été efficace. Merci Kilroy et LionHell (entre autres) !

Bravo Sam, ça valait le coup de persévérer !

C6_Armand

_________________
Image


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Lun 23 Mai 2011, 02:13 

Inscription: Lun 11 Avr 2011, 17:18
Messages: 10
Côté bleu, on a ouvert le bal des missions avec 4 C6 qui sont partis à 18h20 dans une reconnaissance de grande envergure de la flotte de débarquement avec 4 Bf-109F5 de reco pour comptabiliser le nombre de batiments ennemis + type. Armé du seul canon de 20mm, ils ont ouvert le bal des victoires en s'octroyant 2 Spitfires au passage lors d'une escarmouche avant de devoir se défiler.

Dans le même temps, la rotte Otsu-Katsuo du 64s ouvrait la présence sur Dieppe même avec un vol de jabos pour éliminer d'éventuels flakship proche de la côte. Elle nous rapportait la présence de plusieurs blindés sur le front de mer à Dieppe.

Je décidai de mener une reco escorté de JV69_Hazz (dans laquelle nous interceptâmes 4 Blenheims pendant l'aller) pour me rendre compte par moi même de la menace sur les galets

Les C6 revenus, ils étaient les plus à même de traiter la menace navale fort de leur reco et c'est fort logiquement qu'ils repartirent à 5 Junkers 88 pour frapper un grand coup d'entrée, je leur adjoignais une escorte de 2 Focke Wulfs avec les experten vétéran JV69_Kartoffe et Hazz.
Malheureusement la brume ne s'était pas assez levé pour que l'attaque soit une réussite et l'on ne voyait qu'au dernier moment les batiments à attaquer à basse altitude d'après les revenants. Plusieurs Ju-88 seront perdus au cours de cette action.

Plus moyen dès lors de monter une offensive d'envergure avec les bimoteurs car il ne restait plus qu'un seul Ju-88, les vols se dérouleraient désormais essentiellement en 190 A3 (chasseur et jabos)

Les C6 restants (Barda & Hellcat notamment) firent avec les JV69 en jabos, un groupe qui devait tenir toute la soirée avec moultes missions à leur actif. Partis de Beaumont-le-Roger, ils réarmaient à Abbeville ou plusieurs d'entre eux étaient d'ailleurs au sol lorsque un raid de B-17 survint.
Tous les tanks Churchill sur la rive de galets seront détruits (à partager entre les bunkers et les SC500 des jabos) non sans dommages collatéraux pour certaines de nos troupes^^

Les barges faisant la navette entre la rive et les bâtiments alliés seront également +/- traités

L'ennemi a semblé dès lors ne put avoir les moyens de s'imposer dans le ciel de Dieppe car si tout le monde n'y était pas en même temps, ceci passait à un moment donné ou un autre de leur vol sur la ville pour assurer la supériorité aérienne.



C'est C6_Armand qui pilotera le bon dernier Ju avec une sacré réussite (voir son msg) que je faisais en sorte d'être escorté sinon par moi. 3 navires à son crédit à lui seul, il recevra certainement la croix allemande en or pour de tels actes qui permettent à la kampfgeschwader de sauver la face.

Sur la fin de la mission, les anglais étaient davantage sur le convoi qui se repliait vers la perfide Albion. J'exécutais personnellement les 3 derniers spits sur le convoi avant de rentrer me poser le dernier chez les boys à Abbeville avec la loupiote rouge.


Bilan : 1 douzaine de chasseurs, 2 Blenheims, 1 A20, 3 barges de mémoire

A vous =D>


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Lun 23 Mai 2011, 09:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Lun 08 Fév 2010, 10:40
Messages: 857
G E N I A L

Merci à Sam pour l organisation et à Tomio pour l organisation en vol des bleus.
Merci aux C6 + JV69 + Kilroy qui m ont pris avec eux c etait vraiment sympa.


Je suis arrivé à temps pour prendre un Ju88 d attaque.
Effectivement dans la brume nous avons perdu plusieurs Ju88 soit crashés dans l eau soit abattus par des Spits.
Au final je me suis retrouvé seul Ju88 encore en vol mais serieusement escorté par du C6 et du JV69 de qualité qui ont fait le ménage.
Au final je largue mes bombes à sur un destroyer mais je le manque.

Suite à cela je repart me poser à la base de départ au nord de Paris.
Une fois posé intact je deco (il y a eu un gros doute avec pas mal de joueurs qui une fois posé s ejectaient pour reprendre un avion mais au moment ou je me pose la consigne valide du moment est de deconnecter pour ne pas perdre l avion).

Une fois deconnecté je veux rejoindre à nouveau la partie pour participer mais bug :
quand je tape le bon mot de passe...ca me redeamnde le mot de passe.
Apres l avoir tapé 3 fois j essaie de taper un faux mot de passe et là
ca me dit : bad password.
Je retape le bon mot de passe : ca marche pas ca me redemande le mot de passe.
Apres etre sorti sur HL revenu pareil.
Au final j attend 30 minutes dehors sur une suggestion de Kilroy et effectivemtn passé ce délais
tout refonctionne.

Curieusement cela ne semble pas lié à la deco car ensuite je prends un FWA3 et apres avoir largué ma bombe sur une peniche que je manque, je me pose sur le ventre à Abbeville.
Je deco et là la reco se passe sans soucis.

En tout cas super partie.
Merci Kartoff Hazz Deveau (Discus aussi ?)Hellcat Little_bug Armand Tomcat Kilroy et Barda pour la belle equipée.
Merci aussi à celui qui a pris en face à face le Spit (tres beau Kill) qui me coursait depuis 25 minutes vers Abbeville alors qu'il avait lui meme des spit au fesses et qu'il rentrait à Abbeville.

bilan perso : 1 spit detruit en protection retour de convoi + 1 Spit achevé deja mortellement par C6_Hellcat je crois
+ 1 barge pas comme les autre sur la plage straffée au canon de 20.


Tomio pour le bilan final j ai vu Kartoff couper en deux un B17 et endommager gravement au moins 1 autre B17.
Kartoff qui comme un héro est rentré moteur fumant sur Abbeville et s est posé pendant que des (ou un) Spits straffait la base (dont le fameux Spit qui m a suivi 25 minutes avant de se faire prendre en faciale).

_________________
That is my log !


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Lun 23 Mai 2011, 11:11 

Inscription: Dim 10 Avr 2011, 13:12
Messages: 3
Belle soirée en effet.

On a manqué de monde par rapport à la dernière tentative du 17 avril ce qui a été préjudiciable aux rouges qui ont parfois subis durement une force plus importante. Mais sinon bonne ambiance, un respect des règles.

Beaucoup de rencontres fortuites avec des forces rouges plutôt disparates et dispersées. Des kill plutôt faciles en début de mission. Blenheim, A20?, Hurri et Typhons non escortés, voir chasseurs isolés pour ma part, 8 kills rien que pour les 2 premières sorties (escorte de Reco et escorte de Ju88). Clairement un manque de pilotes rouges. Mais ils n'ont pas baissé les bras et se sont battus jusqu'au bout.

Reste de la soirée en ailier du groupe de Jabo de Barda. Ce groupe sera au charbon non stop, entre assaut et ravitaillement. Fallait vraiment profiter des temps de ravitaillement sur les tarmacs pour aller chercher des provisions IRL et se soulager :mrgreen: parce que vraiment ca a durer quelques heures. :roll:

Petit coup de chance en abattant le Spit de Balto, en chandelle à l'aveugle, à la limite du décrochage et 2 Spit aux fesses, finissant dans un nuages et là Balto annonçant que le Spit a été touché et tombe.

A quelques secondes aussi de se faire aplatir par un tapis de bombes. En ravito sur Abbeville, on étaient prévenus par la reco puis la chasse, que ca allai pleuvoir sur Abbeville, mais on a vraiment attendu le dernier moment et d'avoir nos bombes accrochées pour prendre la tangente. Quelques secondes après notre décollage, notre piste était ravagée par les bombes des B17. Chaud !

A force de péripéties le groupe de 7 puis 5 maigri, les avions dispos aussi, et on se retrouve à la fin plus que 2 à faire le boulot, avant que des pilotes de bombers reviennent tard dans la soirée prendre la relève.

On a pas eu de soucis avec nos attaques sur les chars, mais on a eu des problèmes avec les attaques sur les péniches, car nos bombes en explosant détruisaient aussi dans la foulée une partie de nos forces de défense proches ! Du coup on a préféré ensuite se concentrer sur les navires en mer.


Sinon pour les EM, il semble qu'un seul EM soit bien plus efficace que 2 EM.
Ils reçoivent des infos différentes de différents pilotes, et n'ont pas une visualisation complète du théâtres des opérations, voir contradictoire. Pour lancer des missions ils doivent se partager les mêmes joueurs disponibles ce qui engendre moultes problèmes. Ca doit ce concerter sans arrêt, et les ordres deviennent brouillons, et on attend des plombes avant d'avoir des décisions. Sans compter la cohue des pilotes qui attendent ou demandent ou aller, et le fait que les EM volent aussi ! Ca parle dans tout les sens, on s'entend plus, un vrai bourbier. C'est le problème que j'ai perçu lors du 17 avril.

Or dans la soirée du 22 mai, étant donné que Kartoffe ne pouvait assurer son rôle d'EM à 100%, c'est surtout Tomio qui a rassemblé les infos, planifier les mission, et distribuer les pilotes. Ca a très bien fonctionné. Kartoffe étant là plutôt pour seconder Tomio.


Haut
 Profil Envoyer un e-mail  
 
 Sujet du message: Re: Rapports de mission
MessagePosté: Lun 23 Mai 2011, 12:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: Sam 04 Déc 2004, 15:19
Messages: 7633
Localisation: Perdu dans la Crau
Désolé d'être arrivé si tard mais j'ai eu de la visite imprévue dimanche qui a eu tendance à s'incruster.....

Pour ma part j'ai beaucoup aimé l'ambiance

Debriefing de la mission d'attaque au sol qu'on m'a confiée vers 20h30 :
Nous décollons de notre base de Eastchurch à 4 Typhoon pour une "Rhubarb" du coté de Dieppe.
Nous avons carte blanche sur la méthode.

Lors du décollage, la brume de fin d'après midi me semble être une alliée qui pourra nous masquer aux yeux des Allemands.
C'est décidé, regroupement de nos avions à 500m autours de la piste puis cap 170° jusqu'à la pointe d'Hastings.

Pendant notre trajet, un groupe de Spitfire s'annonce dispo pour une escorte haute que nous acceptons avec plaisir. Un hurri-bomber solitaire se joint à notre groupe de Typhoon sur ordre de l'Etat Major. Nos avions se regroupent sur la pointe d'Hastings entre 500 et 600m.

Un des pilote de l'escorte de Spit, qui rentre tout juste d'une mission sur Dieppe, nous signale que les Allemands sont plutôt actifs au dessus de notre convoi naval et qu'il vaudrait mieux éviter la zone.

Nous prenons donc cap au 270° jusqu'aux falaises de AR23, histoire de ne pas risquer de survoler nos navires puis prise de cap au 180. Les Spits montent, nos Typhoon descendent au raz des flots. Nous avons environs 11 minutes de vol au cap et au chrono à moins de 50m d'altitude pour arriver sur la cote FRançaise entre St Aubin sur mer et Quiberville. Nous volons en régime éco pour ne par distancer le Hurri bomber qui nous accompagne.

Mes Ailiers me gratifient d'une superbe formation en Vic tout au long de la traversée.

Nous arrivons pile entre les deux rivières de Roméo16. Les Spits partent en sweep sur Dieppe à 4000m, nous nous reformons en "line abreast" altitude 100m pour laisser aux spitfire le temps d'avancer un peu et nous mettons, nous aussi cap vers Dieppe en longeant les cotes à la recherche de Bunkers ou autres cibles d'opportunité.

Au niveau de Quiberville de la Flak nous engage. Nous la traitons aux canons et nettoyons la quasi totalité du village. Seul un 88mm nous échappe, il doit être trop bien camouflé, ses éclatements noirs nous encadrent d'un peu trop près, nous partons à L'ouest pour nous regrouper et ne pas trop attirer l'attention sur nous car les spits nous annoncent qu'ils sont sévèrement accroché au dessus de Dieppe et on n'en est pas loin...

Arrivé au niveau de Fécamp, de la Flak nous accroche à nouveau nous perdons un Typhoon (déconnexion de McDowell), heureusement CK_Flyer et ERF_Kikou sont toujours là, notre Hurri bomber aussi.

Un point rapide niveau carburant : tout va bien, on va quand même pouvoir aller dire un petit bonjour à nos amis Allemands à Dieppe !
Nous sommes deux Typhoon a avoir encore nos bombes.
On arrivera sur Dieppe par l'intérieur des terres, très basse altitude et très grande vitesse.

Depuis Fécamp, cap au sud jusqu'à la Seine qu'on remontera vers l'Est jusqu'à Rouen.

Arrivé à Rouen, nous obliquons plein nord au raz des toits. Trois Typhoon et un hurricane plein gaz à moins de 50m sol... ça a du faire un sacré raffut dans les rues de la ville !!!

Un flak solitaire nous lâche quelques obus entre Rouen et Dieppe mais nous passons trop vite et trop bas pour qu'elle soit réellement dangereuse. Nos hélices frôlent la cime des arbres.

Soudain Dieppe apparait devant nous. Deux Fw-190 nous survolent sans nous voir.
Quelques instants après, la flak de Dieppe se déchaine un peu partout autours de nous.

Des départs de 20mm m'encadrent et des éclats frappent mon avion, heureusement sans y faire trop de dégâts (un réservoir d'aile légèrement touché et deux ou trois trous dans la verrière). Je viens de passer au dessus d'un convois routier !
En déboulant de derrière une colline, j'ai juste eu le temps d'apercevoir les camions et de les aligner dans mon viseur. Les deux bombes de 1000 lb ont fait mouche, il ne reste pas grand chose des véhicules. Je m'extrait cap au nord, collé au sol.

Un de mes ailiers annonce qu'il est engagé par un chasseur mais je ne le vois pas, un autre annonce un RTB, la formation s'est disloquée pendant l'attaque. Chacun va devoir rentrer seul, ce n'est pas le coin idéal pour fixer un point de rdv, la zone est trop dangereuse et notre niveau d'essence est bas.

Pendant mon retour, je croise 4 Fw190 Jabo poursuivi par des hurricane qui semblent peiner à les rattraper.
J'ai de la vitesse, je part en poursuite. Le leader des Fw190 ira boire l'eau de la manche.
Je laisse le soin aux hurri de se charger des 3 autres et reprend un cap retour.
Kikou m'annonce qu'il s'est retrouvé et qu'il monte la garde au dessus de notre convoi naval au moment ou je croise deux bombardiers bi-moteurs Allemands. Probablement des Do-215.
J'envoie une rafale sur le leader mais sans grand effet car au bout de quelques cartouches, mes canons deviennent muets.
Je les signale à Kikou car ils semblent voler en direction de nos navires puis reprend ma route au raz des vagues jusqu'à la cote Anglaise. Pendant le trajet la radio me tiens compagnie : Kikou annonce qu'il intercepte les bombardiers. Il en envoie un à la mer et finira un chasseur qui trainait un petit panache de fumée grise au dessus de nos navires.

Mon carburant s'épuise, il me reste moins de 20 gallons dans le réservoir de fuselage et les réservoirs d'ailes sont vides quand je me fait attaquer en B&Z par un Fw alors que je préparais mon approche sur Lympne.
Je l'entraine en ciseaux à plat pendant qu'un chasseur (Sam) décolle en alerte de Lympne pour venir à mon secours.
Le FW a du le voir et préfère rompre le combat en prenant la fuite dans le soleil.
Je pose à Lympne pour ravitailler.
Kikou prendra un bain de mer suite à panne sèche à quelques encablures de la cote Anglaise.
Le troisième Typhoon qui était parti avec 80% du plein seulement ayant du quitter la zone avant nous annonce qu'il est posé sur notre base de départ de Eastchurch.

A part McDo qui fut victime d'un problème technique, le groupe n'a perdu qu'un avion et aucun pilote. Le Debriefing de la mission semble avoir donner le sourire à notre officier d'Intelligence car le bilan de ce qui devait être une simple petite "Rhubarb" se finit avec :
6 nids de flak mis hors d'état de nuire à l'ouest de Dieppe, un camion Flak et un camion de ravitaillement détruits, un autre "probable" dans Dieppe (soufflé par l'explosion des deux autres), un Fw-190 + un DO-215 + un Me 109 Abattus, Un Do-215 endommagé.


Belle sortie !

Merci à tous les pilotes y ayant participé =D>

_________________
"Est ce parce que la vitesse de la lumière est supérieure à celle du son,
que tant de gens paraissent brillants avant d'avoir l'air con ?"


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 7 messages ] 

Nous sommes le Lun 26 Juin 2017, 11:23


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group

Traduction par: phpBB-fr.com